Le budget

Le budget

Une politique budgétaire raisonnée

La région a d’abord subi la tempête Klaus, privant la Commune de Morcenx-la-Nouvelle de près de 150.000 € de ressources annuelles. La réforme de la Taxe Professionnelle, favorisant les grandes entreprises industrielles au détriment des PME de services a ensuite atténué considérablement l’essor des bases fiscales communales. Depuis 2 ans nous subissons enfin une baisse des dotations de l’Etat sans précédent et une crise de liquidités des établissements bancaires.

Tant d’évènements contraignants qui ont obligé le Conseil Municipal à prendre les décisions qui s’imposaient et à donner des objectifs précis :

  1. Réduire l’endettement
  2. Limiter les investissements
  3. Réduire les charges structurelles de fonctionnement
  4. Continuer à rendre un service public de qualité aux administrés

 

2014 a été une année de transition, une pause dans les dépenses d’investissement. Des mesures ont été mises en place pour réduire les dépenses de fonctionnement, tant sur les dépenses à caractère général que sur les charges de personnel.

2015 reste une année très calme en matière d’investissement : seul le sol du gymnase a été mis aux normes. Une étude de mutualisation des services a été engagée, et, profitant de taux d’intérêts historiquement bas, les emprunts ont été renégociés. La recherche d’économies dans tous les domaines est toujours d’actualité.

Dans les années à venir, la Commune de Morcenx-la-Nouvelle s’est engagée dans un programme de mise aux normes de bâtiments (vestiaires du stade, sol de la salle des fêtes, destruction de la piscine et menuiseries de la bourse du travail). L’agenda AD’AP (obligation légale d’accessibilité des bâtiments accueillant du public) sera respecté. 2 bâtiments seront réhabilités pour accueillir des services municipaux. Enfin, le choix de la Municipalité est d’axer les autres travaux d’investissement en direction de l’école primaire.

Pour limiter les coûts, ces travaux seront étalés sur plusieurs exercices et réalisés en majorité par le personnel communal (travaux en régie). Enfin, le recours à l’emprunt sera limité grâce à la cession d’immeubles peu productifs de revenus.

Vous trouverez ci-dessous le rapport d'orientations budgétaires 2017

billet recette
billet dépenses